• Les longs métrages 2016 - Amama

    "Amama" de Asier Altuna

  • Les longs métrages 2016 - Ma'Rosa

    "Ma'Rosa" de Mendoza

  • Les longs métrages 2016 - Folles de joie

    "Folles de joie" De Paolo Virzi

  • Les longs métrages 2016 - Diamond island

    "Diamond island" de Davy Chou

  • Les longs métrages 2016 - Isola

    "Isola" de Fabianny Deschamps

  • Les longs métrages 2016 - Le Voyage au Groenland

    "Le Voyage au Groenland" de Sébastien Betbeder

  • Les longs métrages 2016 - Ixcanul

    "Ixcanul" De Jayro Bustamante

  • Les longs métrages 2016 - Guibord s'en va t'en guerre

    "Guibord s'en va t'en guerre" de Philippe Falardeau

  • Les longs métrages 2016 - Voir du pays

    "Voir du pays" de Delphine Coulin et Muriel Coulin

  • Les longs métrages 2016 - Une semaine et un jour

    "Une semaine et un jour" de Asaph Polonsky

  • Les longs métrages 2016 - Mimosas

    "Mimosas" de Oliver Laxe

No

De Pablo Larrain - Chili - 1h55 - Avec : Gael García Bernal, Alfredo Castro, Antonia Zegers

NoChili, 1988. Lorsque le dictateur chilien Augusto Pinochet, face à la pression internationale, consent à organiser un référendum sur sa présidence, les dirigeants de l’opposition persuadent un jeune et brillant publicitaire, René Saavedra, de concevoir leur campagne.
Avec peu de moyens, mais des méthodes innovantes, Saavedra et son équipe construisent un plan audacieux pour libérer le pays de l’oppression, malgré la surveillance constante des hommes de Pinochet.

Dimanche 13 octobre - 18h

Avant-première

Le Démantèlement

De Sébastien Pilote - Canada - 1h51min - Avec : Gabriel Arcand, Gilles Renaud, Lucie Laurier

Le demantelementGaby a une ferme où il élève des agneaux : la Ferme Gagnon & Fils. Mais il n’a pas de fils, seulement deux filles qu’il a élevées comme des princesses et qui habitent loin dans la grande ville. Un jour, l’aînée lui demande de l’aider financièrement pour éviter de perdre sa maison. Gaby, chez qui le sentiment de paternité s’est développé jusqu’à la déraison, décide de démanteler la ferme.

Dimanche 13 octobre - 21h

Free Angela and All Political Prisoners

De Shola Lynch - Etats-Unis-France - 1h37 - Avec Angela Davis, Eisa Davis

Free AngelaCe documentaire retrace le parcours d’Angela Davis, enfant de la petite bourgeoisie noire du Sud pauvre et raciste, devenue professeur de philosophie, communiste, féministe. Parcours exemplaire d’une fille de la ségrégation qui refuse la soumission, et surtout flamboyante héroïne d’une période charnière de l’histoire des Etats-Unis. Construit à partir d’archives, d’interviews avec Angela Davis et les principaux acteurs de l’époque, Free Angela nous replonge au coeur de 1970 et se regarde comme un thriller politique

Lundi 14 octobre - 18h

Avant-première

L'escale

de Kaveh Bakhtiari - Suisse-France - 1h40

L escaleA Athènes, le modeste appartement d’Amir, un immigré Iranien, est devenu un lieu de transit pour des migrants qui, comme lui, ont fait le choix de quitter leur pays. Mais la Grèce n’est qu’une escale, tous espèrent rejoindre d’autres pays occidentaux. Ils se retrouvent donc coincés là, chez Amir, dans l’attente de papiers, de contacts et du passeur à qui ils confieront peut-être leur destin …
Un film époustouflant d’humanité !

Lundi 14 octobre - 21h

Camera d'Or - Festival de Cannes 2013

Ilo Ilo

De Anthony Chen - Singapour - 1h39 -  Avec Yann Yann Yeo, Tianwen Chen, Angeli Bayani

Ilo IloIlo ilo relate la relation entre une famille singapourienne et leur domestique Teresa, fraichement arrivée des Philippines et qui, comme beaucoup de ses compatriotes, aspire à une vie meilleure. L’arrivée de Teresa complique encore un peu plus les rapports déjà tendus entre les parents et leur fils, véritable petit tyran. Pourtant, entre Teresa et le jeune et indomptable Jiale dont elle s’occupe, naît une véritable affection. Leur complicité s’affirme de jour en jour et la jeune femme devient progressivement un membre officieux de la famille. La crise financière asiatique de 1997 commence à sévir dans toute la région...
Ce premier film évoque des thèmes essentiels : la famille, l’enfance, l’immigration, les rapports de classe dans une société en crise.

Mardi 16 octobre - 18h

Avant-première - Cannes 2013

Tel père, tel fils

De Hirokazu Koreeda - Japon - 2h -  Avec Masaharu Fukuyama, Machiko Ono, Lily Franky

Tel pere tel filsRyoata, un architecte obsédé par la réussite professionnelle, forme avec sa jeune épouse et leur fils Keita de 6 ans une famille idéale. Le père nourrit les plus grandes ambitions pour ce fils unique, dont il exige beaucoup. Un évènement viendra faire voler en éclats cette harmonie.
Une belle réflexion sur la paternité, les liens du sang dans une société moderne, capitaliste et féroce.

Mardi 15 octobre - 21h

Le petit corbeau

De Ute von Nünchow-Pohl - Allemagne - 1h15

Le petit corbeauChaussette, le petit corbeau, aime avant tout les spaghettis et bien sûr sa chaussette rayée mais c’est surtout un sacré coquin, jamais à cours de bêtises ! Un peu poule mouillée, il réussit toujours à attirer ses amis dans des aventures.
A partir de 3 ans, suivi d’un petit goûter.

En partenariat avec logo Eyguebelle

Mercredi 16 octobre - 14h30

Omar

de Hani Abu-Assad - Palestine - 1h36 - Avec Adam Bakri, Waleed Zuaiter, Leem Lubany

OmarOmar est habitué a déjouer les balles des soldats pour franchir le mur de séparation et rendre visite a  Nadia, la jeune femme qu’il aime en secret. Mais dans les territoires occupés, aucun amour n’est simple et la guerre peut être équivoque.
En devenant un combattant de la liberté, le jeune et sensible Omar va devoir faire des choix difficiles aux conséquences décisives pour sa vie. Lorsqu’il est fait prisonnier après avoir participé a une action de résistance ayant entraîné la mort d’un soldat, il se retrouve pris dans un jeu du chat et de la souris avec la police militaire. Les soupçoons et une trahison mettent en péril la confiance de ses complices et amis d’enfance, Amjad et Tarek. Ce dernier est également le frère de Nadia et un militant anti-occupation.

Jeudi 17 octobre - 18h

Avant-première

Wajma

de Barmak Akram - France-Afghanistan - 1h25 - avec Wajma Bahar, Mustafa Abdulsatar, Hadji Gul

Barmak AkramWajmaÀ Kaboul en Afghanistan, Wajma, jeune étudiante, fait la rencontre de Mustafa, et entre eux commence une histoire d’amour. Ils se voient en cachette. Mais un jour, une nouvelle remet en cause leur relation et provoque le retour du père de Wajma… Wajma nous fait goûter la fraîcheur d’une jeunesse pleine des couleurs printanières, qui a envie d’oublier que les résidus de la guerre peuvent exploser à tous moments. Mais comment parler de la liberté, alors qu’on est emprisonné dans sa propre culture ?

Film en avant-première en présence du réalisateur afghan Barmak Akram

Jeudi 17 octobre - 21h

Eat Sleep Die

De Gabriela Pichler - Suède - 1h44 - Nermina Lukac, Milan Dragisi, Jonathan Lampinen

Eat Sleep DieAsa, une jeune immigrante d’Europe de l’Est, lumineuse et gaie, devenue ouvrière en Suède, se retrouve licenciée malgré son dévouement et sa rigueur professionnels. Elle doit alors faire face à un système qui ne lui convient pas, celui du chômage. Mais sans diplôme et sans permis de conduire, difficile de trouver un nouveau travail. Avec un père à charge, Asa n’a pourtant pas le choix. Munie de ses bottes de couleur, elle arpente les rues de la ville où elle a grandi, en quête d’un travail, sans jamais baisser les bras… Le film raconte avec justesse et humanité le déchirement et la souffrance que représente le fait de perdre son travail pour Asa.

Vendredi 18 octobre - 18h

Avant-première

The Lunchbox

De Ritesh Batra - Inde-France-Allemagne - 1h44 - Irrfan Khan, Nimrat Kaur, Nawazuddin Siddiqui

The LunchboxChaque jour à Bombay, près de 200 000 gamelles (dabba) préparées à la maison sont livrées par les «dabbawallahs» sur leur lieu de travail aux employés de bureau. Une erreur de livraison met en contact Ila Singh, une jeune femme au foyer de la classe moyenne hindoue conservatrice, avec Saajan Thomas, un employé solitaire à la vie routinière. Ils s’inventent un monde à deux grâce aux notes qu’ils s’échangent par le biais du coffret repas. Progressivement, ce rêve menace de prendre le dessus sur leur réalité.
Tout est sur le fil de la mélancolie, mais une mélancolie euphorisante. Des « feel good movies » comme The Lunchbox, on en redemande.

Vendredi 18 octobre - 21h

Inédit

Red Dog

De Kriv Stenders - Australie - 1h32 - Rachael Taylor, Josh Lucas, Noah Taylor

Red DogAlors qu’ils s’installent juste dans une ville minière de l’Ouest Australien, John et Nancy croisent la route d’un chien errant surnommé Red Dog, qui les adopte aussitôt. Leur nouveau compagnon se comporte de façon surprenante et réussit à conquérir le coeur de chacun des ouvriers qui y travaillent.
Pour ces véritables «durs-à-cuire», Red Dog va rapidement devenir plus qu’une mascotte, une véritable légende...

Samedi 19 octobre - 18h

Avant-première

2 automnes 3 hivers

De Sébastien Betbeder - France - 1h30 - Vincent Macaigne, Maud Wyler, Bastien Bouillon

2 automnes 3 hiversÀ 33 ans, Arman décide de changer de vie. Pour commencer, il court. C’est un bon début. Amélie poursuit la sienne (de vie) et court, elle aussi. La première rencontre est un choc. La seconde sera un coup de couteau en plein coeur. Construit en chapitres autour d’interventions des comédiens face à la caméra ou d’apostrophes aux spectateurs, cette oeuvre décalée et profondément inventive offre une dimension romanesque et littéraire à la peinture d’une génération de trentenaires, entre désarrois social et sentimental.

Samedi 19 octobre - 21h

pages-logos-2015 2