Dimanche 15 octobre

Chili - portraits de femmes

Rara

De Pepa San Martín

Argentine, Chili – 2017 – Fiction – 1h28

RARAAvec Mariana Loyola, Agustina Muñoz, Julia Lubbert
Sara,12 ans, et sa jeune soeur Catalina sont élevées par Paula, leur mère, qui est en couple avec Lía, une femme très impliquée dans l'éducation des fillettes. Leur quotidien, fait de tendresse et de complicité, ressemble à celui d'autres familles, mais l'équilibre en est fragile. Le père des enfants aimerait avoir leur garde car il réprouve le mode de vie de son ex-compagne. Parce qu'elle a une famille différente, Sara subit les moqueries de ses camarades d'école. Alors qu'elle est en train de vivre ses premiers émois amoureux, l'adolescente voudrait qu'on la laisse un peu tranquille. Une comédie légère, mais incisive, pour ausculter une société encore conservatrice.

Dimanche 15 à 16:00 → Espace de la Gare et Jeudi 19 à 08:20 → Cinéma Le 7 e Art

Chili - portraits de femmes

Sélection Semaine de la Critique - Cannes 2017

Mariana

De Marcela Said

Chili, France – 2017 – Fiction – 1h34

MarianaAvec Antonio Zegers,Alfredo Castro, Rafael Spregelburd
Mariana,42 ans,issue de la haute bourgeoisie chilienne, est enfermée dans le rôle que son père, puis son mari, ont toujours défini pour elle. Elle éprouve une étrange attirance pourJuan, son professeur d'équitation de 60 ans, ex-colonel suspecté d'exactions pendant la dictature. Mais cette liaison réprouvée ébranle les murs invisibles qui protègent sa famille du passé. Dans ce film, Marcela Said s'attaque à nouveau à cette grande bourgeoisie complice durant la dictature, qui s'est enrichie suite à la transformation économique imposée par Pinochet, et qui aujourd'hui, est libre de toute responsabilité pénale.

Dimanche 15 à 18:00 → Espace de la Gare

Iran - portraits de femmes

Sélection Semaine de la Critique - Cannes 2017

Téhéran tabou

De Ali Soozandeh

Allemagne, Autriche – 2017 – Animation – 1h36

Teheran TabouAvec Elmira Rafizadeh, Zahra Amir Ebrahimi, Arash Marandi
Téhéran : une société schizophrène dans laquelle le sexe, la corruption, la prostitution et la drogue coexistent avec les interdits religieux. Dans cette métropole grouillante, trois femmes de caractère et un jeune musicien tentent de s'émanciper en brisant les tabous.Ali Soozandeh utilise la technique de rotoscopie, (acteurs filmés sur fond vert puis redessinés par la suite), car il était impossible de filmer réellement un tel récit dans l'Iran d'aujourd'hui. Ce film atypique aborde de front des sujets violemment refoulés par les convenances religieuses, dans la ligne de Valse avec Bachir.

Dimanche 15 à 18:00 → Cinéma Le 7 e Art et Mercredi 18 à 08:20 → Cinéma Le 7 e Art et

Chili - portraits de femmes

Une femme fantastique

De Sebastiàn Lelio

Chili, Allemagne, Espagne – 2017 – Fiction – 1h44

AUne femme fantastiquevec Daniela Vega, Francisco Reyes, Luis Gnecco
Marina et Orlando, de vingt ans son aîné, s'aiment loin des regards et se projettent vers l'avenir. Lorsqu'il meurt soudainement, Marina subit l'hostilité des proches d'Orlando: une "sainte famille" qui rejette tout ce qu'elle représente. Marina va se battre, avec la même énergie que celle dépensée depuis toujours pour devenir la femme qu'elle est: une femme forte, courageuse, digne … une femme fantastique! Premier très grand rôle pour Daniela Vega, dont la personnalité a fait sensation à Berlin où ce splendide film a décroché un Ours d'argent et plusieurs nominations.

Dimanche 15 à 21:00 → Espace de la Gare

Iran

Sélection ACID Cannes 2017
En présence de la réalisatrice et de Hossein (sous réserve)

Avant la fin de l'été

De Maryam Goormaghtigh

France, Suisse – 2017 – Documentaire – 1h20

Avant la fin de l eteAvec Arash, Hossein, Ashkan.
Après 5 ans d'études à Paris, Arash ne s'est pas fait à la vie française et a décidé de rentrer en Iran. Espérant le faire changer d'avis, ses deux amis l'entrainent dans un dernier voyage à travers la France. La réalisatrice nous entraîne dans une errance hédoniste sur les routes de France à travers les yeux de trois Iraniens, qu'elle filme avec une grande tendresse et une intimité impressionnante. Elle parvient, sans dogmatisme, à construire un aller-retour incessant et fécond entre deux mondes que beaucoup de clichés opposent: la France et l'Iran.

Dimanche 15 à 21:00 → Cinéma Le 7 e Art

pages logos 2017